lundi 26 octobre 2015

Alexandrie

La fondation de la bibliothèque d'Alexandrie est située en 288 av. J-C. avec Ptolémée Ier. Les circonstances des destructions et éventuelles reconstructions de la bibliothèque antique restent objets de débats. Un documentaire sur cette question :


De nos jours, une bibliothèque très moderne a été construite à Alexandrie, la Bibliotheca Alexandrina, inaugurée en 2002, en mémoire de l'édifice antique

La construction du phare d'Alexandrie, l'une des sept "Merveilles du monde", débute sous le règne de Ptolémée Ier, au début du IIIe s. av. J.-C. La durée des travaux est estimée à une dizaine d'années et l'achèvement de la construction est situé sous le règne de Ptolémée II Philadelphe. Victime de nombreux tremblements de terre, le phare est presque complètement détruit en 1303. Un documentaire sur le phare et, notamment, les recherches sous-marines menées par les archéologues à Alexandrie :


Bibliographie :

Jean-Yves EMPEREUR, Le Phare d'Alexandrie, la Merveille retrouvée, Paris, Gallimard, "Découvertes", 2004.

Sitographie :

Le CEALex (Centre d'Etudes Alexandrines)
La bibliothèque d'Alexandrie aujourd'hui : Bibliotheca Alexandrina

Discographie :

Témoignage de l'immense postérité d'Alexandrie antique, y compris dans la culture populaire contemporaine, en 1977, accompagné des Clodettes, Claude François chante son Égypte natale avec le titre "Alexandrie, Alexandra" dont le refrain évoque le fameux phare antique :
Les sirènes du port d'Alexandrie
Chantent encore la même mélodie
La lumière du phare d'Alexandrie
Fait naufrager les papillons de ma jeunesse
Paroles d'Étienne Roda-Gil. Clip vidéo archivé sur le site de l'Intitut national de l'audiovisuel.

À propos de l'importance des références antiques dans la culture populaire contemporaine, voir le carnet de recherche Antiquipop et noter l'organisation, les 26-28 mai 2016, à Lyon, d'un colloque international sur le sujet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire